Le Water-Shiatsu (WATSU)


Que vous apporte le watsu ?

Les séances ont une visée de détente, de libération des tensions, de gestion du stress. 

La combinaison des mouvements, de l'eau et de l'attention inconditionnelle que vous recevez engendre des sensations de bien être profond et de sécurité.  

Votre colonne vertébrale se délie, vos articulations se soulagent, la pression hydrostatique stimule et améliore votre circulation sanguine et de la lymphe.  Le système nerveux se met en mode parasympatique et vous fait bénéficier d'une paix intérieure étonnante.

 

Qu’est-ce que le Watsu ?

Le Watsu est une technique corporelle proche d’un massage, qui englobe des mouvements, des étirements, des torsions, des pressions sur des points de shiatsu, des postures bien spécifiques.  Le Watsu se donne en binôme et le visage reste hors de l’eau.

 

Vous recevez un enchaînement de mobilisations corporelles et de postures précises de façon fluide, douce ou ferme selon vos besoins et/ou vos préférences.   Vous percevez une qualité de présence et une attention constante portée sur votre rythme respiratoire et sur vos limites corporelles.

 

Evolution du Watsu :

Les praticiens de Watsu ont avancé vers des directions variées en fonction de leur sensibilité et de leurs intérêts.  De nouvelles orientations sont progressivement apparues.  

Grâce aux années d’expériences et aux récentes découvertes en neurosciences, l’efficacité des séances a gagné en crédibilité. 

 

Les directions de travail spécifique à chacune d’entre elles vous offre une large gamme de services pour mieux rencontrer vos besoins et vos envies. Certains professionnels vous parleront de relaxation, de massage, de voyage, d’art aquatique ou encore de danse aquatique.  D'autres auront intégré le watsu dans un cadre plus spécifique d'accompagnement psycho-corporel ou de thérapie intégrative.

 

Petit historique :

Ma première rencontre avec la watsu était au début des années 90. J'avais pu croiser Harold Dull, créateur de la méthode en Californie, qui venait exceptionnellement donner un stage en Belgique.  Je n'y avais pas participé.

Ce n’est qu’en 1998, que j'ai entamé ma formation en Belgique avec la co-fondatrice du Wasser Tanzen, Arjana Claudia Brunschwiler.  

Un magnifique chemin d'évolution personnelle et professionnelle.

 

A l'issue de la formation, trois collègues et amis sommes restés unis dans notre parcours en organisant un groupe continu de rencontres et de recherches sur notre pratique : Anouk Pavy, Catherine Nyssens et Yves Delattre, devenu formateur au sein de l'école Internationale de Watsu iswatsu.com, créée par Giovanni Bacarani.